Swiss Vibes 2013, la chanson du mois de juin, Pierre Omer

Pierre Omer & Stewarts Garages Conspiracy Crew_low« La chanson évoque ce mal du pays que j’éprouvais tous les jours alors que je vivais à Madrid. J’y raconte la nostalgie des terres noires et fertiles, je dis entre les lignes le blues que j’ai ressenti dans un pays qui est, lui, plutôt aride voire désertique. En écrivant le texte, j’ai su tout de suite que le rythme allait être lent, j’ai compris à quel type de scansion j’allais faire appel. En l’écoutant aujourd’hui, je me dis qu’il y a dans le chant quelque chose de Dylan, un artiste que j’ai beaucoup écouté dans ma vie. » Pierre Omer, chanteur, Genève, à propos de la chanson “I Wanna go Home” qui figure sur la compilation Swissvibes 2013.  Cette chanson est écoutable ci-dessous et téléchargeable sur le bandcamp de Swiss Vibes.

En concert à Lausanne, Festival de la Cité, le 9 juillet
Bienne, Podring Festival, le 10 juillet
Pierre Omer’s Swing Revue, Guebwiller (F), Festival Les Dominicains de Haute Alsace, le 13 juillet

Swiss Vibes 2013, la chanson du mois de mai

Nick_Porsche_2

« On pourrait croire, en écoutant cette chanson, que je travaille dans un état de spleen profond. Ce n’est pas du tout le cas. Je fais partie de ceux qui ne croient pas au cliché qui dit qu’il faut être malheureux pour produire de bonnes chansons. En composant ” Sorrow “, je voulais trouver une fragilité, je cherchais des ambiances éthérées et subtiles. C’est d’ailleurs pour cette raison que je n’y ai pas mis de basses. J’ai voulu aussi être très concis. On m’a souvent dit que mes chansons étaient longues, dilatées. Avec cette minute et demie, on ne pourra plus me reprendre. » Nick Porsche, à propos de la chanson Sorrow.

Sorrow est écoutable et téléchargeable sur le bandcamp de Swissvibes. Récemment le chanteur biennois aux goûts décidément éclectiques a fait paraître un nouveau single qui comprend une reprise de son cru de « Billie Jean ».

Swiss Vibes 2013 dans les starting-blocks!

Le 7 mai 2013, Vibrations publie un supplément de 32 pages entièrement consacré à la scène suisse et offre une compilation de 19 titres à ses abonnés. Parallèlement le blog swissvibes.org, propose le téléchargement gratuit de cette même compilation sur bandcamp. Une opération globale qui allie trois support – presse, CD physique et Internet – pour manifester de l’effervescence de la scène musicale suisse ainsi que son potentiel de développement à l’international. Cette opération est rendue possible grâce aux liens qui unissent depuis quatre ans le magazine Vibrations et Pro Helvetia.

Petit rappel de l’histoire de Swiss Vibes:

swissvibes_cover_recto2009

Début 2009, constatant la montée en puissance de la scène musicale helvétique, le magazine Vibrations et la fondation Pro Helvetia unissent pour la première fois leurs forces et réalisent la compilation Swiss Vibes 2009 qui rassemble,  à côté de étoiles déjà confirmées de la scène suisse  que sont Erik Truffaz, Jérémie Kisling, Sophie Hunger, de talentueux musiciens de jazz, de pop ou d’électro. Fort éloignés des clichés habituellement associés à la Suisse, certains, comme Filewile, Grand Pianoramax ou Lole, ont depuis fait parler d’eux dans des festival de renom ou aux travers de leurs enregistrements discogaphiques.

swissvibes_HD_pochette 2011

Deux ans plus tard, la scène suisse a tellement évolué qu’une nouvelle compialtion s’impose d’elle-même. Diffusée aux abonnés de Vibrations et au sein du réseau national et international de Pro Helvetia, Swiss Vibes 2011 s’accompagne désormais d’un blog destiné à être éphémère,  www.swissvibes.org. Du 1 avril au 15 mai, il offre du contenu sur les diffférents groupes sélectionnés (interviews, reportages, sons et vidéos) dont Rusconi, Mama Rosin, Imperial Tiger Orchestra, Oy, Kara Sylla Ka, Samuel Blaser, Anna Aaron, The National Fanfare of Kadebostany.

swissvibes2013_CD_COVER_recto2013

Vibrations Magazine, Pro Helvetia et swissvibes.org sont heureux de vous faire découvrir une nouvelle sélection d’artistes suisses, prêts à investir la scène internationale. Découvrez Fiona Daniel, My Heart Belongs to Cecilia Winter, Fai Baba, Tobias Preisig, Soraya Ksontini et Lucien Dubuis et les autres  en téléchargeant la compilation numérique sur bandcamp!

%d bloggers like this: