Les nouveaux jouets d’Oy

Son dernier album, “First Box, Then Walk” (Creaked Records) lui valut de tourner un peu partout. Oy avait alors pour source d’inspiration les souvenirs d’enfance de ses amis et pour matériau sonore des bruits de jouets d’enfants. Comme cela ne correspondait qu’à une petite partie d’elle-même, la chanteuse d’origine ghanéenne Joy Frempong avait choisi de ne prendre que deux lettres de son prénom pour en faire son nom d’artiste.

Aujourd’hui, Oy remonte aux sources de ses origines africaines. Elle est partie collecter des sons dans différents pays d’Afrique. En Afrique de l’Ouest, elle cherche plus particulièrement des conteurs et des histoires traditionnelles pour les mettre dans un contexte musical. C’est au Burkina Faso qu’elle rencontre Ismael Sawadogo, chauffeur de taxi et conteur qui vit à Bobo-Dioulasso. Sa jeunesse, son bagout et ses anecdotes personnelles la séduisent. Jugez plutôt sur cet extrait, intitulé “Diplomatie” qui s’inspire de ses mésaventures avec l’ambassadeur belge de Ouagadougou. 2 minutes à écouter jusqu’au bout pour entendre l’intervention de Oy. Une petite leçon de découpage électronique franchement drôle!

Advertisements
%d bloggers like this: