FlexFab x « LOAS » EP

Figure montante de la scène électronique suisse, FlexFab sort « LOAS », un EP aux basses vibrantes et à l’éclectisme subtil.

Stage

Discret jusqu’en 2015, le neuchâtelois FlexFab s’est imposé comme pièce incontournable du puzzle musical suisse en conquérant la scène. Après avoir fait ses premiers pas publics dans la formation live des Murmures Barbares, le producteur a accroché aficionados et badauds avec des performances pointues et mirifiques. Bien plus qu’une adaptation des tendances actuelles en la matière, son light show (créé par la Supermafiasaisi, prend au corps et porte l’audience dans une danse mystifiante ; le tout en fusion totale avec les dérives sonores de sa création. Du Paléo Festival de Nyon au Montreux Jazz Festival en passant par les Trans Musicales de Rennes, les plus belles scènes lui ont offert leurs planches.

« Loas »

Après son premier mini-album, « Manoir », sorti fin 2014, et son remix remarqué à l’international du « River » d’Ibeyi, FlexFab continue de dévoiler les facettes de son univers et propose en ce début 2016 un nouvel EP, « LOAS », aux saveurs addictives. Ouverture avec « A Bright August Day » en featuring avec Verveine. Réunissez la crème de la scène électro suisse-romande et vous obtiendrez un titre organique, profond et relaxant. Sa continuité croche grâce à cette rythmique et cette basse détonante. La voix de Verveine agit comme un spectre qui donne une dimension percutante au morceau; caractère feutré qui guide les harmonies et expérimentations de FlexFab vers ses plus convaincantes conclusions. La suite de l’EP recèle de surprises tout autant saisissantes.

Epopée spatiale et exubérance électro

0cc4f0_797941abe05c44b1a8a8117ccd9dfe52Épopée spatiale aux titillements exotiques sur « Break-Fast (feat. Shake It Maschine) ». Escapades trap et hip-hop imposées par « Climax ». Exubérance électro et lettres de noblesse portent « Tricky Martine », titre produit avec Hook, son acolyte des Murmures Barbares. Cris fédérateurs, vocalises orientales et intrusions savanesques portent « Safari » et, alliés au maniement rigoureux du beat, en font l’une des productions les plus intéressantes de l’EP.

L’éparpillement ne fait pas partie du vocabulaire du neuchâtelois. En guise de fil rouge, il offre des atouts à la fois puissants et discrets: crescendo qui emporte avec délicatesse, mains précises qui tissent textures et volupté, beat percutant et envoûtant. Avec « LOAS » et ses productions à la croisée des microcosmes musicaux, FlexFab affûte ses armes et ne manquera pas de continuer son ascension musicale.

 

FlexFab – « LOAS »
Label : Feelin’ Music
iTunes: www.apple.co/1SfpUwS
Bandcamp: www.bit.ly/1JZyk8r

Les Transmusicales font la part belle à quatre groupes suisses

Ce soir, au mythique club Ubu de Rennes, quatre groupes suisses – et pas des moindres – sont à l’affiche!

Grand CannonLa playlist ci-dessous vous permettra d’en découvrir trois. Seul Grand Cannon, un trio dont les membres (plus proches de la soixantaine que de la vingtaine) ne sont pas forcément des adeptes de soundcloud, n’est pas inclus dans notre playlist. La vidéo ci-dessous saura toutefois vous convaincre de l’efficacité de leur blues déjanté et humoristique emmené par le Chicagoan Zach Prather

FlexFabQuant aux trois autres sélectionnés au grand rendez-vous des musiques actuelles françaises, leur jeunesse n’a d’égal que leur détermination et leur feeling. Justement: le Neuchâtelois FlexFab s’est fait remarquer dès la sortie de son premier EP sur l’excellent label Feelin Music du beatmaker Chief. Son univers musical sombre, des basses transperçantes et un hip hop bien méchant a déjà été récompensé aux Swiss Live Talents et au M4music, FlexFab est du genre à tout faire tout seul, armé de ses seules machines et platines. Bon chance pour cette conquête de la Bretagne!

 

KlausJohannGrobe2Klaus Johann Grobe, dont notre collaboratrice anglaise, Debra Richards est une fan, ne séduit pas que les British. Ce trio alémanique associe orgue, guitare et rythmiques binaires pilonnées et semble collectionner les passages dans les festivals cultes (Bad Bonn Kilbi, For Noise, Great Escape et aujourd’hui les Trans). Psychédélique, romantique, imprégné de krautrock, Klaus Johann Grobe chante majoritairement en allemand et est passé maître dans l’art de soupeser les genres et les influences pour façonner un son et une musique très prenante.

Chikitas_1Quant aux Genevoises des Chikitas, elles marient, elles, les életrochocs musicaux; en particulier les intros douces, presque mélancoliques et une déferlante punk. Beaucoup de bruit et de fureur orchestrés par deux charmantes jeunes femmes, respectivement, chanteuse-guitariste et batteuse-choriste. Leur premier album «Distoris Clitortion», est paru en 2014 sur le label Rough Trade.

Et pour tous ceux qui ne seront pas aux Trans ce soir, petite séance de rattrapage via notre playlist!

Grand Cannon, Klaus Johann Grobe et Chikitas seront en concert aux Transmusicales de Rennes, jeudi 3 décembre.

 

 

%d bloggers like this: