Le compagnonnage selon The Bianca Story

The Bianca Story ©Gregor Braendli

The Bianca Story ©Gregor Braendli

“Nous n’enregistrons pas notre nouvel album pour réaliser un bénéfice maximal, mais pour tenter une expérience avec vous.” Tel est le nouveau slogan de The Bianca Story, groupe de pop bâlois qui aime autant recycler qu’innover.

La tendance s’accentue: le crowdfunding est entrain de se substituer à l’industrie du disque qui investit peu ou prou dans les nouveaux projets. Il n’est pas une semaine sans que tout un chacun se voit solliciter pour aider à payer les billets d’avion d’artistes d’horizons différents se réunissant dans un studio, pour payer la location dudit studio d’enregistrement ou pour prendre en charge d’autres coûts de production.

Aujourd’hui The Bianca Story  pousse le bouchon plus loin. Il demande à ses, fans, amis et compagnons (“Kumpel” en allemand) de financer de A à Z son prochain CD.  Ce qui inclut les frais de production,  de fabrication, de distribution, de communication et fait s’élever le montant de l’opération à…. 90 000 €. Une somme qui semble gigantesque, mais qui est répartie en contributions accessibles pour toutes les bourses (de 2 € à 8000 €).  12’500 € ont déjà été rassemblés. Le compte à rebours a commencé et il reste 70 jours pour rassembler l’entier de la somme.

S’il atteint son objectif, The Bianca Story s’engage à réaliser un disque entièrement gratuit. Outre les souscripteurs qui recevront bien sûr le CD dédicacé et la titre spécial de “gueule noire”, tous les spectateurs de sa prochaine tournée se verront offrir le disque, disque également commandable par mail (au prix des  frais de port). Quant au téléchargement, il va s’en dire qu’il se fera librement aussi. Bref tout sera gratuit dans le pays  de “la musique libre” que The Bianca Story souhaite créer de tout cœur.

L’acteur principal de la vidéo ci-dessus, Tim Renner, n’est autre que la tête pensante de Motor Entertainment, label de The Bianca Story et l’ex-boss d’Universal Allemagne. Il est connu pour ses écrits engagés sur la musique digitale (“Der Tod ist gar nicht so schlimm”, “Digital ist besser”).

En un mot comme en cent, “Bist du Kumpel oder nicht?”: autrement dit: ” Etes-vous prêt à creuser le long tunnel vers la musique libre avec les cinq musiciens de The Bianca Story?

Si oui, rendez-vous sur le site de wemakeit.ch Et, last but not least, un peu de musique en avant goût de cette opération de crowdfunding audacieuse:

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: