Bienvenue au bayou de Mama Rosin

La rumeur autour de Mama Rosin ne cesse d’enfler. Ce qui n’empêche pas ces trois Genevois de n’en faire qu’à leur tête. Alors qu’ils commencent à faire parler d’eux grâce à leur CD, «Black Robert» plongé dans une ambiance 100% cajun, les voilà partis une tournée avec le groupe anglais Hipbone Slim & The Kneetremblers. Parallèlement Robin, conducteur de bateau sur le Léman à ses heures perdues, enregistre de la musique balkanique – en vinyle – avec son amie («Svedah Dragi Moj») sur le mini-label du groupe, Moi j Connais Records.Vous l’aurez compris, les Mama Rosin sont farouchement anti-commerciaux. Ils font les choses quand ils veulent, comme ils veulent, en se fichant des règles marketing et autres recettes qui régissent le music business.

Leur concert au Bourg en fit une nouvelle fois la preuve. Rock’n’roll jusqu’au bout des ongles. Première partie avec les trio de Hipbone Slim. Le chapeau vissé sur la tête, ces vétérans de la scène anglaise nous transportent d’un riff rockabilly dans un pub londonien. Rejoints par les trois Mama Rosin, le concert tourne à la fête vaudou. Pas ou trop peu de répétitions font de ce set un laboratoire en live ponctué de phrases assassines. «Déjà que c’est l’enfer d’avoir un batteur, vous n’imaginez pas ce que cela fait d’en avoir deux. Surtout quand ils ne se sont pas mis d’accord sur qui fait les percussions et qui fait la batterie» s’exclame le chanteur de Hipbone Slim. Quant à Cyril Yeterian, il déconseille au public d’acheter le disque à la sortie puisqu’il vient d’entendre tous les morceaux sur scène. Il n’empêche. Ça joue bien, accordéon et banjo amènent leur touche « bayou ». Les voix, en français et en anglais font vibrer les oreilles sensibles. Et ça marche: à la sortie, les spectateurs viennent chiner dans la vieille malle remplies de vinyles, d’affiches sérigraphiées et de quelques petites bouteilles d’alcool de coings du jardin! Avec Mama Rosin, le vaudou helvétique a encore de belles heures devant lui…

Pour vous donner une idée de ce que cela donne sur scène, extrait d’un récent concert de Mama Rosin Trio pour la BBC (excusez du peu!)

Pour l’esprit du groupe, à voir encore, le two-step de l’haricot

Pour les prochaines dates de la tournée, une visite sur leur myspace.

Et pour le disque avec Hipbone Slim and The Kneetremblers, allez sur le site de Voodoo Rhythm

Advertisements

Comments

  1. pour une fois qu’une chronique ne parle pas de mes cheveux, ça fait plaisir !
    à bientôt, robin pour les mama

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: